Autochtones (définition)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Nom donné aux membres de populations implantées de tout temps dans un pays. Les Amérindiens et les Inuit constituent les autochtones du Canada et, par extension, le terme englobe également les Métis issus de croisements entre Amérindiens ou Inuit et Blancs d'origine européenne.


Langues autochtones - Les Amérindiens du Québec appartiennent à deux familles linguistiques et culturelles : algique (Abénaquis, Algonquins, Attikameks, Cris, Malécites, Micmacs, Innus et Naskapis) et iroquoienne (Hurons-Wendat et Mohawks); les Inuit sont de race et de culture différentes.

  • Éphémérides -


1696
Fondation, par les sulpiciens, de la mission amérindienne Notre-Dame-de-Lorette au Sault-au-Récollet.
1701
Signature d'un traité de paix entre Louis-Hector de Callière et les Iroquois ; c'est la Grande Paix de Montréal qui consacre la victoire des Français et de leurs alliés autochtones sur les Iroquois et leurs alliés anglais.
1721
Fermeture de la mission amérindienne du Sault-au-Récollet ; les autochtones déménagent à la mission des Deux-Montagnes (Oka).
1975
Signature de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois par le Gouvernement du Québec, le Gouvernement du Canada, les Inuit et les Cris (la première du genre au Canada et au Québec.
1978
Signature de la Convention du Nord-Est québécois entre le Gouvernement du Québec et les Naskapis sur le modèle de celle de la Baie-James et du Nord du Québec signée en 1975.
1993
47 % des adultes autochtones du Québec parlent une langue autochtone alors que dans le reste du Canada, le pourcentage est de 34 %. Au Québec, 54 % des jeunes autochtones parlent une langue autochtone alors que dans le reste du Canada, le pourcentage est de 19 %.
2007
Il y a 1 319 890 autochtones enregistrés comme tels au Canada dont 30 % vivent sur des réserves.
2016
(3 août 2016) Le Gouvernement fédéral institue une commission d'enquête nationale et lui donne le mandat de
réaliser un examen systémique pour faire enquête sur les causes sous-jacentes qui contribuent à la violence faite aux femmes et aux filles autochtones ainsi que sur leur grande vulnérabilité face à cette forme de violence en exsminant les shémas de violence et les facteurs sous-jacents elle examinera sur lesquels elle rendra des comptes. l'enquête a également pour mandat d'examiner les répercussions des politiques et des pratiques des institutions gouvernementales. Ces institutions comprennent, par exemple, le maintien de l'ordre, l'aide à l'enfance, les médecins légistes et d'autres politiques/pratiques gouvernementales ou conditions socioéconomiques. N.B. Selon un rapport de la Gendarmerie royale du Canada-GRC, 1181 femmes autochtones ont été assassinées ou ont disparu entre 1980 et 2014 ; parmi ces femmes, 1017 ont été assassinées et 164 ont disparu ; 225 cas n'ont pas encore été résolus ; selon l'Association des femmes autochtones du Canada, en réalité, 4 000 femmes autochtones ont disparu ou ont été assassinées au cours de cette période.


Population autochtone du Québec

RésidantsSur réserveHors communautéTotal
 ou hors réserve
199343 313 6 46749 780
199746 70816 98063 688




Population selon les nations

 19931997
Abénaquis 1 353 1 425
Mohawks6 674 9 909
Algonquins5 901 7 323
Attikameks3 525 4 461
Cris9 593 11 457
Hurons*-Wendat*2 295 2 648
Malécites 229 469
Innus 10 608 12 952
Micmacs3 362 4 068
Naskapis 430 529
Inuit5 810 7 840





Bibligraphie -

Moeurs et histoire des Peaux-rouges (René Thévenin/Paul Coze, Éditions Payot, Paris, 1928 - devenu Moeurs et histoire des Indiens d'Amérique du Nord en 1992).
Histoire des Indiens du Haut et du Bas Canada (Bernard Assiniwi, Leméac, 1974).
La Question indienne au Canada (Renée Dupuis, Boréal Express, 1991).
Le Rôle des femmes et des aînés dans la gouvernance autochtone au Québec (Andrée Lajoie, Éditions Thémis, 2010).

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)