Aucoin (Michelle)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Née vers 1618 à La Rochelle (Charente-Maritime, Aunis, France).

Arrive en Acadie vers 1640 avec sa belle-mère Marie Sallé, son frère François Aucoin, sa soeur, Jeanne Aucoin, son demi-frère Jean Aucoin, et son beau-père, Jean-Claude Landry, son demi-frère, René Landry et les enfants de son beau-père, René Landry, Antoinette Landry et Perrine Landry.
Mère de la lignée Boudreau/Aucoin d'Amérique.
Épouse Michel Boudreau à Port-Royal vers 1641 ; de cette union sont issus
Françoise Boudreau (mariée à Étienne Robichaud),
Jeanne Boudreau (mariée à Bonaventure Thériault),
Charles Boudreau (marié, premières noces, à Renée Bourque, puis, secondes noces, à Marie Colpron ou Corporon),
Marguerite Boudreau (mariée, premières noces,à François Bourque, puis, secondes noces, à Jean Babineau),
Marie Boudreau (mariée à Michel Poirier),
Jean Boudreau (marié à Marguerite Bourgeois),
Abraham Boudreau (marié à Cécile Melanson),
Michel Boudreau (marié à Marie-Magdeleine Cormier),
Olivier Boudreau (marié à Isabelle Petitpas),
Claude Boudreau (marié, premières noces, à Anne-Marie Thibodeau, puis, secondes noces, à Catherine Meunier, puis, troisièmes noces, à Magdeleine Colpron ou Corporon),
François Boudreau (marié à Magdeleine Béliveau).
Fille de Martin Aucoin et de Barbe Minguet.
Décès en 1706 à Port-Royal.
Certains de leurs descendants fondent le village de L'Acadie au Québec après la déportation des Acadiens en 1755.

  • Crédits -


Dictionnaire généalogique des familles du Québec (René Jetté, Presses de l'Université de Montréal, 1983).
Histoire de la survivance acadienne 1755-1935 (Antoine Bernard, CSV (Les Clercs de Saint-Viateur, Montréal, 1935)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)