Association francophone pour le savoir-ACFAS (institution culturelle)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • L'Association canadienne-française pour l'avancement des sciences, Acfas, est fondée en 1923 par un groupe de scientifiques québécois dont Conrad Kirouac (frère Marie-Victorin), Léo Pariseau.

En 1962, l'Association achète le premier magazine scientifique destiné au grand public, Le Jeune scientifique qui appartenait jusque-là aux Clercs de Saint-Viateur.
L'Association se sépare du Jeune scientifique qui deviendra plus tard Québec Science.
Depuis 1979, l'Association publie une revue destinée à regrouper les scientifiques, leur donner plus de poids dans la société et initier le grand public à la sciences et susciter les «vocations » ; d'abord nommé Le bulletin de l'Acfas, elle prend le nom de Interface en 1984.
L'Association tient annuellement un congrès qui permet aux scientifiques de présenter le résultat ou l'évolution de leurs recherches dans les domaines de préoccupation humaine.
En 2001, tout en conservant le sigle Acfas, l'association adopte le nom d'Association francophone pour le savoir.

Prix de l'Acfas

Prix ACFAS Adrien-Pouliot (coopération scientifique avec la France)
Prix ACFAS André-Laurendeau (sciences humaines)
Prix ACFAS J.-Armand-Bombardier (innovation technologique
Prix ACFAS Jacques-Rousseau (multidisciplinarité)
Prix ACFAS Léo-Pariseau (sciences biologiques et sciences de la santé)
Prix ACFAS Marcel-Vincent (sciences sociales)
PrixACFAS Michel-Jurdant (sciences de l'environnement)
Prix ACFAS Urgel-Archambault (sciences physiques, mathématiques, informatiques et génie)

Décerne également des prix à des étudiants au doctorat ou à la maîtrise.

  • Présidents


 Berlinguet, Louis
 Hamelin, Louis-Edmond
 Dandurand, Louise
2018-Sauvageau, Lyne



Outils personels

Publicité

(Annonces   .)