Arpin (Éric)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Victime de meurtre.

Le 16 décembre 1994, Éric Arpin, 9 ans, est assassiné à Magog ; son cadavre est abandonné dans un tunnel piétonnier sous une voie ferrée prés de la rue Stanley à Magog ; le 20 décembre 1994, les frères Serge et Camille Noël sont accusés de ce meurtre ; comme leurs procès sont tenus séparément, Camille Noël témoigne au procès de son frère qui est acquitté ; le procureur de la couronne se sert de ce témoignage contre lui au cours de son procès à l'issue duquel il est reconnu coupable et condamné à l'emprisonnement à perpétuité en 1995.
En 2001, la Cour d'appel, dans un jugement majoritaire, refuse d'ordonner la tenue d'un nouveau procès.
Le 31 octobre 2002, la Cour suprême du Canada ordonne la tenue d'un nouveau procès.
Le 13 mars 2003, Camil Noël admet sa culpabilité à l'accusation réduite de meurtre non prémédité et le juge John Gomery le condamne à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 18 ans de sa peine derrière les barreaux. Le 27 septembre 2008, Camil Noël est trouvé mort dans sa cellule de la prison de Port-Cartier selon les autorités carcérales, il s'agit d'une mort naturelle.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)