Archambault (Urgel-Eugène)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)

Études à l'École Normale Jacques-Cartier (1857 et 1863).
Instituteur rural à Saint-Ambroise-de-Kildare, puis à L'Assomption et à Châteauguay.
En 1859, il devient directeur de l'école Doran à qui il donne le nom de l'Académie commerciale catholique de Montréal.
En 1872, la Commission des écoles catholiques de Montréal fournit un nouvel immeuble à l'Académie commerciale qui sera appelé l'École du Plateau.
En 1873, la Commission des écoles catholiques crée le poste de surintendant local de l'École pour superviser la surveillance des maîtres, l'examen des classes et la direction des études ; Archambault en est le premier titulaire.
En 1882, la direction des études est confiée à Émile Balète.
En 1892, Archambault abandonne la direction de l'École pour devenir secrétaire-trésorier de la Commission des écoles catholiques de Montréal.
Premier principal (1873-1904) et premier directeur (1873-1892) de l'École polytechnique de Montréal-ÉPM.
Décès en 1904.

  • Distinctions -


Le prix ACFAS Urgel-Archambault est créé en son honneur en 1953 par l'Association canadienne-française pour l'avancement des sciences-Acfas.

  • Bibliographie -


Urgel-Eugène Archambault. Une vie au service de l'instruction publique ( essai, Robert Gagnon, Boréal, 2013)

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)