Accueil Bonneau (institution charitable)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

  • Organisation sociale d'aide aux sans-abri.


  • Éphémérides -


1877 (7 mai) Ouverture d'un refuge de sans-abri, hommes et femmes, sous le nom d'hospice Saint-Charles par les soeurs grises de Montréal-sgm, la Société Saint-Vincent-de-Paul et les sulpiciens dans une ancienne caserne militaire louée par Joseph Vincent, un armateur du port de Montréal.
1904 L'hospice emménage rue de la Commune et prend le nom de Vestiaire des pauvres, l'oeuvre des sans-foyer.
1909 Soeur Rose-de-Lima Bonneau en devient intendante et le demeure jusqu'à sa mort survenue en 1934.
1968 Le Vestiaire des pauvres, qui distribue des vêtements et des repas aux nécessiteux, adopte le nom d'Accueil Bonneau.
1970 L'ancienne chapelle Saint-Christophe est transformée en salle à manger.
1988 L'Accueil Bonneau ouvre une salle de jour.
1998 (9 juin) Tragédie mortelle ; accident de travail ; explosion de l'édifice abritant l'accueil Bonneau, rue de la Commune, à la suite d'une fuite de gaz résultant d'une manoeuvre d'un ouvrier qui, par inadvertance, avait percé le tuyau d'arrivée du gaz ; bilan : 3 morts (soeur Claire Ménard, 76 ans, et les bénévoles, Marie Lavallée, 64 ans, et Céline Corriveau, 44 ans). (15 octobre) Réouverture de l'Accueil Bonneau dans un édifice neuf construit au même endroit que celui qui avait été incendié en juin ; le coût de la reconstruction a été défrayé par des dons totalisant 3,5 M $ recueillis depuis l'incendie.
2005 (Mai) Ouverture officielle d'une maison de transition pour y installer des itinérants qui veulent sortir de leur état ; située dans une ancienne maison d'accueil de la rue Saint-Paul.

Outils personels

Publicité

(Annonces   .)